Changer de maison pour un habitat alternatif

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Marre des maisons ou des appartements traditionnels hors de prix? Indépendamment de toute question écologique, la flambée du marché de l'immobilier peut vous amener sur des voies alternatives, qui rejoignent parfois celles de l'habitat écologique. Petit tour d'horizon des diverses formules d'habitat alternatif qui s'offrent à nous...

Des maisons qui n'en sont pas

L'imagination de l'homme n'a de limite que le carcan qu'il se donne et les habitudes transmises par la culture et l'éducation. Ce qui vaut aussi pour le choix de son lieu de vie. En France, nous avons coutume de vivre dans du "dur".
Mais d'autres peuples ont inventé bien d'autres moyens d'abriter leur famille. De la tente jusqu'à la case, les solutions sont multiples.
Pour faire le choix de la vôtre, tenez compte des moyens à mettre en œuvre, tenez compte aussi de certaines contraintes. Et tenez compte de vos attentes personnelles: vivre en yourte peut être drôle 15 jours, mais y vivre toute l'année nécessite de revoir considérablement le mode de vie auquel nous sommes habitués.

La sécurité, et le facteur environnement

Déprédations dues à des tiers, sinistres possibles (incendie, inondation, tempête). Certains habitats sont évidemment plus sécuritaires que d'autres. Suivant les matériaux utilisés, mais aussi selon le climat, l'environnement proche, et même l'environnement social (proximité d'une grande ville qui connaît des problèmes de mal fréquentation etc.)...
Une maison de terre battue va durer longtemps dans un climat sec et chaud. Elle sera construite avec d'autres méthodes et des précautions supplémentaires dans un climat humide... N'oubliez pas que si vous souhaitez souscrire une assurance pour votre habitation, les propositions pour un contrat d'assurance couvrant certains habitats alternatifs risquent d'être rares, voire inexistantes.

Le sanitaire, et les ressources

Deux choses à ne pas oublier non plus: le sanitaire, et les ressources. Faites bien le tour de vos besoins, de ce que vous êtres prêt à lâcher, de ce dont vous ne voudrez jamais vous séparer, avant d'entamer une nouvelle vie dans un habitat alternatif.

Les ressources pour une maison alternative

Comment alimenterez-vous votre habitat alternatif en eau, en électricité? Aurez-vous besoin du téléphone, d'internet? Comment vous chaufferez-vous, avec une cheminée, un poêle à bois, à mazout, un convecteur électrique? Les odeurs du système de chauffage choisi? Lesquels sont proscrits pour raison de sécurité? Pourrez-vous avoir de l'eau chaude, de l'eau potable? De quoi pourrez-vous vous passer si vous n'avez pas l'électricité: réfrigérateur, machine à laver, télé? Ou par quoi substituer ce dont vous avez besoin: laverie automatique, téléphone portable?

Le sanitaire en habitat alternatif

Outre la question des ressources et des équipements dans une maison "alternative", il faut se pencher sur la question sanitaire. Une question qui est d'ailleurs le plus grand frein des mairies, qui s'opposent souvent à l'installation dans ce genre de maison.

Comment évacuerez-vous vos déchets, vos eaux sales (lessive, douche, WC)? Pourrez-vous éviter le développement de germes et de maladies, ou la contamination des nappes phréatiques? Comment se garantir de l'eau potable en permanence?

La question légale

Dernier point: la question légale. Habiter dans une roulotte ou sur une péniche est certes très romantique.  Mais c'est souvent difficile, voire impossible pour de simples questions administratives ou légale.
Nous avons évoqué la difficulté de pouvoir trouver un contrat d'assurance habitation pour ce genre de maison.

En plus, il peut être purement et simplement interdit d'implanter un habitat alternatif dans le lieu ou la commune où vous l'envisagez. Veillez donc à vérifier cette question auprès des services administratifs de la mairie d'une part, et dans le code de l'habitation et le code rural d'autre part. Sachez aussi que le voisinage peut être une source de blocage pour votre projet.

Quel habitat alternatif choisir?

Vous avez fait le tour de toutes les questions et de toutes les contraintes. Vous restez décidé, et il est possible d'implanter un habitat alternatif dans votre commune. Mais lequel choisir? De l'habitat nomade ou mobile, à l'habitat fixe, il en existe de nombreuses formes: yourte, tepee, roulotte, péniche, mobilhome, caravane pour les plus connus. Mais aussi d'autres moins connus, ou auxquels on ne pense pas: maison de paille, habitat intégré, habitat "roots"... jusqu'aux vaisseaux de terre construits en utilisant des déchets...

Liens sur l'habitat alternatif

Le site habitat-alternatif: voir la page de liens

Informations supplémentaires