Les isolants de la maison passive qui respire

Note utilisateur:  / 0

Principe de la maison passive

ABnaturel, bio construction dans le 44Un des premiers principes de la maison passive, c'est sa capacité à produire de l'énergie de façon autonome, et à ne pas en perdre.

Ce qu'il faut pour une maison passive

Maison verte: de passive, à active

Note utilisateur:  / 0

La "Maison Verte" évolue du concept de maison passive à celui de maison à énergie positive.
Pour parvenir à cet objectif, la maison à énergie positive ne se contente plus d'utiliser les ressources naturelles ou le climat. Aujourd'hui, elle agit par divers moyens, résumés ici...

Lire la suite...

Chauffe-eau solaire

Note utilisateur:  / 0

Le chauffe-eau solaire



 

 

 

 


Quels modèles ?

Pour un chauffe-eau solaire monobloc, le capteur et le ballon sont groupés sur un même châssis rigide et placés à l’extérieur. Simple et peu coûteux certes, mais le ballon se refroidit en revanche plus rapidement. Ce chauffe-eau est compact et bien adapté à la pose sur supports inclinés, en toiture-terrasse, moins pour la fixation sur un toit en pente. Avec un chauffe-eau solaire à éléments séparés, le ballon est à l’abri dans une pièce de la maison ou une construction attenante. Intégré ou non au ballon solaire, l’appoint complète le chauffage de l’eau sanitaire quand c’est nécessaire. Ce type de chauffe-eau solaire est plus coûteux.

Bien entendu, plus les besoins en eau chaude sont importants, plus la surface de capteurs doit être grande. Les informations ci-dessous prennent pour base de calcul une consommation journalière par personne de 50 à 60 litres d’eau chaude à 45°C, et une couverture des besoins par le solaire comprise entre 50 et 70%.
Au préalable

Une déclaration de travaux est à effectuer auprès de services municipaux, si vous installez votre chauffe-eau sur une maison existante. Pour un projet de maison, la demande de permis de construire doit inclure le chauffe-eau solaire. Ensuite, il importe de trouver le bon emplacement du ballon de stockage, notamment pour un chauffe-eau solaire à éléments séparés. Il convient par exemple de minimiser les distances entre les capteurs et le ballon, pour limiter les pertes thermiques et le coût du circuit primaire. Ensuite, le fait de placer le ballon dans un local chauffé (ou tout du moins bien isolé) lui permettra de ne pas refroidir trop vite.
Quelques conseils

La meilleure des orientations des capteurs solaires est bien évidemment plein sud pour capter un maximum d’ensoleillement. Les localisations possibles sont sur un toit, en auvent, en façade, en terrasse, ou même au sol près de vote demeure. Pour un usage à longueur d’année, les capteurs solaires sont en général inclinés à 45% par rapport à l’horizontale.
Financement

Crédit d’impôt

Selon les modèles, le prix d’un chauffe-eau solaire, équipé de 3 à 5 m² de capteurs et d’un ballon de 200 à 300 litres (donc pour trois à quatre personnes à est actuellement compris entre 3800 et 5800 euros TTC (pose incluse). Mais l’achat d’un chauffe-eau solaire vous donne droit à un crédit d’impôt, à condition que les capteurs solaires soient certifiés selon les dispositions fiscales en vigueur. Pour en profiter, le logement équipé doit être votre résidence principale, que vous soyez propriétaire, locataire, ou occupant à titre gratuit et qu’il soit ancien, neuf ou encore en construction entre le 1er janvier 2006 et 31 décembre 2009. Le montant de ce crédit d’impôt est de 50% des dépenses nettes (subventions déduites, hors main d’œuvre). Le montant du crédit d’impôt est plafonné à 8000 euros pour une personne seule et à 16 000 euros pour un couple marié soumis à l’imposition commune. Et si le crédit excède l’impôt dû, l’excédent vous est restitué.

Des primes solaires sont proposées par certains régions, départements ou communes et par divers organismes. Renseignez-vous localement auprès des Espaces INFO ENERGIE.

Aides de l’ANAH

Si vous êtes propriétaire d’un logement de plus de quinze ans, vous pouvez bénéficier d’une subvention de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat.

Réalisé en collaboration avec l’ADEME - www.ademe.fr

Lire la suite...

électricité photovoltaïque, solaire

Note utilisateur:  / 0

L'énergie solaire

Ressource "inépuisable", du moins pendant quelque millénaires encore... Plusieurs techniques et types d'installations permettent de fournir de l'énergie électrique verte. Les panneaux solaires, à base de cellules photovoltaïques, sont aujourd'hui bien connus. Une nouveauté : la peinture solaire... D’un prix de revient nettement inférieur, autorisant un usage plus varié et surtout plus adaptable, cette découverte aura un rôle majeur dans la recherche de solutions alternatives aux énergies fossiles.

Lire la suite...

Toilettes sèches

Note utilisateur:  / 0

Toilette sèche dans une maison écologique

WC classique : gaspillage d'eau potable, non-sens écologique

Un WC classique utilise en eau 40 litres/ jour et par habitant en moyenne. Et de l'eau potable ! Soit, en France,  2.400.000.000 litres d'eau potable sont jetés dans les égoûts, chaque jour, sans être bus. Littéralement : 2 milliards 400 millions de litres gaspillés chaque jour, uniquement pour évacuer nos déjections !

Cette mauvaise gestion de nos matières organiques engendre des problèmes :

  • épuration lourde et peu efficace (60% de la charge des eaux à épurer provient des toilettes ),
  • dégradations des écosystèmes aquatiques et des eaux souterraines,
  • manque à gagner pour les sols qui devraient s'enrichir en recyclant naturrellement ces matières.

Mélanger les déjections (humaines ou animales) avec de l'eau, potable ou non, est une erreur économique et un non-sens écologique total. Dans la nature, c'est une source de pollution des eaux. L'eau est précieuse, et la purifier implique des coûts financiers. Elle doit être utilisée à bon escient, et avec intelligence.

Lire la suite...

Récupérer l'eau de pluie

Note utilisateur:  / 0

Une cuve de récupération d'eaux de pluie est une alternative intéressante aux puits :

  • la qualité de l'eau issue des cuves est souvent plus sûre que celle provenant de la nappe phréatique qui alimente un puits.
  • l'eau de pluie est idéale pour l'arrosage d'autres usages
  • enfin, installer une cuve de récupération est un geste "civique"; la cuve, en retenant l'eau, participe à la limitation des inondations lors de gros orages.

Lire la suite...

Electricité pour la Maison écologique

Note utilisateur:  / 0

Électricité pour l'éco-habitat

Point sur les différentes techniques et moyens d'alimenter son habitat en utilisant des énergies renouvelables ou des énergies vertes.
Produire sa propre électricité, c’est possible : l’énergie solaire, l’éolien et l’hydraulique, nous permettent d’agir pour la planète et sur notre porte-monnaie !

Lire la suite...

Convertir l'existant

Note utilisateur:  / 0
article convertir l'habitat

Eau pour la Maison

Note utilisateur:  / 0
Produire, gérer, chauffer et épurer  l'eau

Lire la suite...

Eaux usées

Note utilisateur:  / 0
présentation Article eaux usées

Lire la suite...

Informations supplémentaires