Maison bioclimatique

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Maison bioclimatique

Les maisons bioclimatiques ont de faibles besoins en énergie : entre 4 et 10 fois moins qu’une maison traditionnelle. Différent labels officiels existent, avec exigences et performances spécifiques...

Principe d'une conception bioclimatique

Les principes premiers d'une conception bioclimatique sont le bon-sens et l'observation de l'environnement du lieu de la construction. Ensuite s'appliquent un certains nombre de règles pour l'implantation d'une maison bioclimatique .

Performances d'une maison bioclimatique

compléter 

Coûts et fiscalité

completer 

 

Implanter une maison bioclimatique 

Analyser le terrain et l'environnement

  • Ergonomie : relief, zone humide, ruisseau, affleurements rocheux
  • Exposition au soleil, au vent dominant, aux bruits, aux odeurs
  • Analyse géologique, qui définit la nature du sol et son aptitude à absorber l’eau de pluie.
  • La situation électromagnétique naturelle, faille cavité et cours d’eau souterrain, les réseaux géomagnétiques…
  • Voisinages, cadre de vie, cahier des charges (lotissement).
  • Infrastructures (routières, artisanales, industrielles, électriques) existantes et prévues dans les années avenir.
  • Zones de protections naturelles, architecturales ou patrimoniales (contraintes esthétiques…).
  • éventuelles sources de pollution présente et passé mais aussi future… Usines, décharge, incinérateur, routes, voies ferrée, agriculture, ligne électrique, antenne relais…

Choisir l’implantation

En fonction du terrain et de l'environnement :

  • définir la/ les positions idéales en fonction :
    • de la course du soleil,
    • de l’exposition aux intempéries,
    • du voisinage proche…Notamment, évaluer l’effet de masque d’une construction voisine sur le parcours solaire.
  • tenir compte des protections naturelles existantes pour en tirer profit (une butte, un bois…),
  • tenir compte des saisons :
    • en été, notamment si la région est chaude, le soleil haut ne doit presque pas rentrer dans la maison,
    • en hiver, le moindre rayon de soleil doit pénétrer dans la maison pour l’éclairer et la réchauffer (attention aux effets masques de l'environnement).

Forme, orientation et disposition

Schéma en coupe (cf image = www.courants-alternatifs/ sources_editorial/jardinsEcologiques/eco-habitat/Traité/ conception%20bioclimatique_fichiers/bioclim.jpg)
Pour la maison, privilégier une forme simple, rectangulaire et compacte : elle permet un bon rapport entre le volume et la surface extérieure en contact avec le froid ou le chaud.

Orienter selon l'éclairage naturel pour équilibrer entre les besoins en lumières et les exigences du confort thermique en été (attention au plein sud selon les régions).

Les pièces principales (pièces de vie) seront orientées sud pour profiter de l’éclairage et de la chaleur naturels.
Les pièces moins importantes seront disposées du côté des vents dominants. Cellier, garage… serviront de tampon au froid.

Modes de vie

Bien évaluer les besoins présents et à venir de tous les membres de la famille pour positionner les pièces de façon pratique : espace enfants, gestion du linge, coin bureau, atelier...
Anticiper les potentiels d’agrandissements (ajout de pièce, arrivée d'un nouvel enfant, évolution des activités).

Pour une rénovation

Il est important de tenir compte de l'architecturale locale : si vous envisagez des modifications, attention au respect des équilibres et des règles d'urbanisme en usage dans la région…

La serre dans une maison bioclimatique

La serre joue un rôle important :

  • elle protège de l’extérieur,
  • c’est un capteur solaire pouvant apporter 50 à 60 % des besoins en chauffage selon les régions et le rapport surface de vitrage / volume de l’habitat.

Un simple vitrage, une orientation au sud avec une toiture opaque, un appui sur un mur sombre ou ayant une forte inertie thermique (frais le jour, chaud la nuit) stockent les calories en journée pour les restituer durant la nuit.
Ne pas oublier de prévoir des ouvertures basses et hautes pour évacuer la chaleur de la serre en été.

Labels éco-habitat

Pour orienter vos choix, n'hésitez pas à vous renseignez sur les différents labels qui existent. Ils définissent des indices de performance et de qualité : maison bio-climatique,maisonpassive, maison énergie positive etc.

Même si vous n'êtes pas en mesure d'investir le budget nécessairepour y répondre à 100 %, ces labels sont de très bonnes sources d'information (et de formation) pour l'éco-citoyen qui souhaite améliorer son habitat dans le sens de l'environnement, et celui de son porte-monnaie...

Labels éco-habitat : en savoir +

Avantages de la maison Bioclimatique

La lumière naturelle est un excellent bactéricide. Sur l’homme, elle régule les processus métaboliques et immunologiques. Elle est un élément majeur de l’équilibre psychologique (luminothérapie).

Précautions

Attention à l'orientation de pièces au sud dans les régions où l'été est chaud. Sinon, prévoir des éléments de protection modulables (pergolas avec canisses ou tissus...) ou saissoniers (arbres caduques...).

Dans tous les cas, sachez que votre environnement proche est susceptible d'évoluer : des zones inconstructibles peuvent devenir constructibles, une maison voisine peut être surélevée...

Maison Bioclimatique, en savoir +

Bibliographie

Documentaire TV :

  • L'émission "C'est pas sorcier" consacrée à l'habitat écologique, en deux parties.

Informations supplémentaires