Label Effinergie, maison passive

Note utilisateur:  / 0

Label Effinergie

Le label Français Effinergie est le moins exigeant des labels pour maisons passives: il autorise 45 Kwh/ m2/ an pour le chauffage en région Est. Ce label est fonction du climat et de l’altitude.

Pour une fois, une normalisation Européenne serait bienvenue... À condition de tenir compte des spécificités régionales et locales: chauffer sa maison au coeur du Doubs en plein hiver n'a pas la même incidence qu'en Sardaigne...

Label Effinergie: en savoir +

Quelques repères sur la consommation en énergie des constructions

Lire l'article  dans la rubrique "chiffres" pour les consommations d'énergie des bâtiments.

Label Passivhaus (maison passive)

Note utilisateur:  / 0

Label Passivhaus ou maison passive

Label mis en place en Allemagne, pays le plus avancé dans ce domaine. Les constructions Passivhaus sont certifiées.
Le label Passivhaus (ou label maison passive), est le plus sévère en ce qui concerne l'éco-habitat, pour la catégorie des maisons passives. Il est très strict:

  • les besoins en chauffage doivent être au maximum de 15kWh / m²/ an, en énergie finale,
  • les besoins en énergie primaire (chauffage, énergie pour chauffer l’eau, électricité…) inférieurs à 50kWh/ m²/ an,
  • l’étanchéité à l’air doit être minutieuse et effective, car elle sera testée pour la certification. Elle doit être inférieure à inférieures à 0,6 V/h.
  • les calculs doivent avoir été réalisés avec l’outil diffusé par l’institut et l’étanchéité de la construction vérifiée in situ par un Blower Door test.

L’Institut Passivhaus conseille aussi les entreprises. Notamment sur les matériaux d’isolation dont le coefficient Uw doit être inférieur à 0,10 W / m²K, un facteur solaire de 50% pour les fenêtres, des ventilations double-flux…

Des labels moins stricts existent: Le label Suisse Minergie P, et le label France Effinergie.

Références sur la consommation des bâtis

Consultez l'article "Consommations électriques des bâtiments" de la rubrique "chiffres".

Label Minergie P, maison passive

Note utilisateur:  / 1

Label Minergie P (pour passif)

Label Suisse, qui fournit une certification pour la construction labellisée, tout comme le PassivHaus. Pour le label Minergie, les niveaux de consommation de chauffage sont moins stricts que le label Allemand: 27 Kwh/ m2/ an (15 Kw pour le label Passivhaus).

Références sur les consommations des maisons

Consultez l'article de la rubrique "chiffres" sur la consommation des constructions.

Sous-catégories

  • Éco-construction

    Labels de performance énergétique

    La construction de bâtiments évolue vers une très faible consommation d'énergie. Chauffage, ventilation et production d’eau chaude sanitaire sont les domaines visés spécialement.
    Que ce soit la maison individuelle, les constructions industrielles, le neuf ou la rénovation, tous les domaines de la construction marquent cette tendance verte. Pour clarifier  les différences de performances énergétiques des bâtiments, de nombreux labels ont été définis.

    à savoir

    Le calcul des déperditions et besoins de chauffage est unifié à travers l’Europe.
    Les niveaux de performance réglementaire en construction neuve ne sont pas encore unifiés.
    Presque tous les pays membres de l’UE définissent régulièrement des réglementations (pour la France, les RT 2000, RT 2005…).
    Sont apparues les normes :

    • HPE : Haute Performance Energétique
    • Thpe : Très haute performance énergétique
    • label BBC 2005 : Bâtiments Basse Consommation d’énergie (le plus récent).

    Labels verts : une grande famille... Chacun son expression

    C'est le label allemand Passivhaus qui a initié d'autres démarches (privées) en Europe : Minergie en Suisse, Effinergie en France.
    Chaque label privilégie un axe, plus ou moins rigoureux, portant sur différents postes : d'où leurs niveaux de précisions différents.

    Niveaux de précision : exemple, le Passivhaus

    Tout bâtiment doit faire l’objet d’un test d’étanchéité, réalisé grâce à une Blower Door (mesure de la pression différentielle). Le résultat du test s’exprime par une valeur définie par le nombre de fois que le volume d’air s’échange en une heure lorsque la différence de pression est de 50 Pa. Le critère déterminant est le flux d’air en m3/h indiqué par les instruments de la soufflerie.

    Etapes :

    • 1- On calcule le volume d’air du bâtiment.
    • 2 - Une soufflerie est montée de façon étanche sur la porte d’entrée ou sur une fenêtre. Fenêtres et portes extérieures sont fermées. On mesure le volume d’air aspiré ou expulsé par les endroits non étanches du bâtiment.

Informations supplémentaires